Carnet de Voyage : Jordanie (étape 1)

à lire aussi :
> 7 choses à savoir si vous partez en Jordanie <

Au programme aujourd’hui, Ajlun et la Mer Morte, premières étapes de notre petite escapade Jordanienne. C’est sous un ciel de poussière que nous avons pris nos marques et fait la connaissance du pays. Certains auraient souhaité du ciel bleu à tout prix, mais moi j’étais ravie.
Les 3 premiers jours de ce voyage ont pris une toute autre dimension, lunaire, car difficile de faire la distinction entre la mer, le ciel et la terre…

carte2

ETAPE 1 : AJLUN

Située à une quarantaine de kilomètres au nord d’Amman, AJLUN est surtout connue pour ses collines couvertes de forêts de chênes verts. L’occasion d’une petite randonnée matinale pour découvrir cette réserve naturelle très riche et dense.
On a marché, grimpé, cueilli des figues, fait des pauses (quand même), et avons fini dans une biscuiterie pour boire un thé avant le déjeuner.

Où dormir à Ajlun : 
Chez « Ajloun Forest Reserve » (+ d’infos >ici<), dans des petites cabanes en bois, dans la forêt.  C’est propre, confortable, et les grillades du diner sont à tomber ♥

DSCF7937DSCF7935 DSCF7940 DSCF7950 DSCF7956 DSCF7981 DSCF7992 DSCF8020 DSCF8030
Ici, le Maglouba, plat traditionnel Jordanien qui signifie « à l’envers ». On fait cuire le poulet, les légumes (carottes, aubergines, petits pois, choux fleurs, pommes de terre, …) le riz. On ajoute des épices (souvent du curcuma). Et pour servir, on retourne le plat ! 


DSCF8040

ETAPE 2 : LA MER MORTE

En milieu d’après-midi, direction la Mer Morte. Il fait désormais plus de 40 degrés (voire 50)(70 ?), le ciel est toujours pesant, et l’air étouffant. Check-In dans un hôtel dingue (le Kempinski, infos & réservation ici), qui collectionne apparemment les piscines à débordement.
Le temps d’enfiler un maillot, une paire de Birk, et nous voilà à 400 mètres en dessous du niveau de la mer pour aller tester la flottaison. L’eau est salée, limite piquante, et il est impossible d’y nager ni d’y rester plus de 12 minutes (sous peine de déshydratation). On y entre, on flotte, on ressort, on se tartine de boue, attend une quinzaine de minutes avant d’aller se rincer directement dans la Mer. Résultat : on a la peau douce comme un bébé !

 

DSCF8046 DSCF8052 DSCF8058poussiereIMG_5184DSCF8060IMG_5223 IMG_5232

 

ETAPE 3  > Wadu Mujib

Le lendemain, nous avons repris la route, pour mon + bel exploit de l’année : 2h30 de trail dans le Wadi Mujib.
C’est la réserve naturelle la plus basse du monde, et permet (en fonction de la météo et des pluies), d’accéder à un parcours de canyoning incroyable. Bon, j’ai cru mourir à peu près 32 fois, mais le parcours est à couper le souffle.
Compter 16 JD pour y accéder (prêts de gilets de sauvetage gratuits, mais pensez à laisser tous vos effets personnels au sec dans votre voiture ;). A noter : il y a du staff tout au long du parcours pour vous aider lors des passages difficiles.

DSCF8141IMG_5225IMG_5115GOPR6179GOPR6201G0046214

(Profitez-en, ce sera la seule et unique fois où vous me verrez pas maquillée et la frange de traviole) 
Cette photo représente assez bien le « BDR » (ndlr : Bout du Rouleau), nouveau concept que l’on a breveté lors de cette semaine assez…. sportive !

…à suivre demain : PETRA

Pour + d’infos : 
Office de Tourisme de la Jordanie
Site Web : visitjordan.com
Téléphone : 01 53 25 23 54 

16 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.