Life in Bangkok (saison 2 – épisode 1)

Aller en Thaïlande sans s’arrêter à Bangkok, c’est un peu comme aller au Mac Do et commander une salade.

Moi, cette ville, je l’aime. Tellement.
Sa pollution, son bordel constant, son ciel voilé sous 42 degrés. Et pourtant…

Petit conseil cependant : on s’y arrête en début de séjour.
(Et non à la fin, quand on a encore la tête pleine de mer turquoise, de poisson clown, et de fresh mango smoothie)

Pour les fidèles, j’avais déjà donné quelques adresses l’année dernière. Pour les nouveaux, comme vous avez l’air sympas, voici une nouvelle petite séance photos.
Faudra être courageux, j’ai pas vraiment réussi à faire un vrai tri…
Allez, c’est parti !

Episode 1 : Chinatown // Les Klongs // Wat Pho




Chinatown : à ne manquer sous aucun prétexte.
C’est le paradis du shopping.  Bracelets à 30 baths, (versus 1250 baths pour les mêmes à l’aéroport. Par exemple !)
Ambiance démente. A faire par exemple à votre arrivée. Avec 12h de vol dans les jambes et le décalage horaire. Testé. Presque approuvé.

On y va comment? Prendre un taxi tuk tuk ou un taxi depuis votre hôtel.
Essayer de négocier, en sachant pertinemment que vous vous ferez avoir. Comptez de 50 à 100 baths (entre 1 et 3 euros).

Les Klongs : joli balade sur les canaux, et le fleuve Chao Phraya.
Le truc à touriste par excellence, mais à faire. Vraiment.

On y va comment ? On se rend au port en demandant à un tuk tuk ou un taxi de nous y emmener.
Attention : les prix des balades sur les Klongs deviennent assez indécents comparé aux prix thaïlandais. Compter environ 1000 à 1200 baths (environ 25 euros), pour la promenade d’1h00. Demandez à vous faire arrêter à Wat Arun, un joli temple sur le chemin.

Wat Pho : Les temples à Bangkok sont nombreux. Mais si on ne devait en faire qu’un, c’est sans doute celui qu’il ne faudrait pas rater. C’est le + grand et le + ancien temple bouddhiste de Bangkok. On pourra y voir le fameux Bouddha couché, statut représentant Bouddha sur son lit de mort,  qui fait 45 mètres de long et 15 mètres de haut. Impressionnant.

On y va comment ? Idem, on prend un tuk tuk ou un taxi. Le + simple et le + rapide.

Petite astuce : différence des prix tuk tuk vs. Taxi ?

Bizarrement, les tuk tuk sont + chers que les taxis. Mais dans les 2 cas, mieux vaut négocier.
Si jamais vous prenez un taxi, demandez bien à ce que le chauffeur mette le compteur. Si il rechigne avant de le mettre, sachez qu’il vous fera faire le tour de la ville avant d’arriver à destination, pour augmenter le prix de la course. Mis à part depuis l’aéroport (compter 400 baths pour rejoindre le centre ville), autant négocier à la montée…
Sachez également que + il y a de trafic, + vous paierez cher. Les douces joies des coutumes locales !

Allez. La suite… demain !


16 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.