Interview de Lilly Wood & the Prick en exclu !

C’était il y a quelques semaines déjà, une pause-déjeuner pas comme les autres, passée en compagnie d’un petit groupe français qui monte, qui monte…

Lilly Wood & The Prick, formée par Benjamin et Nili en 2006, sortira à l’automne prochain son second album.
C’est electro, c’est pop, c’est rock, c’est folk. En bref, c’est top.

Et à l’occasion d’un shooting photos qui paraîtra dans le magazine ELLE et sur Elle.fr ce vendredi, avec des jolies photos & des fringues trop cool adidas Originals, j’ai eu l’occasion il y a quelques temps de tendre mon dictaphone, et de leur poser quelques petites questions…

So, Ladie’s & Gentlemen, let me introduce you to…
ma première interview…
(fierté)(un peu)(quand même)(hein)

Lilly Wood and The Prick, c’est qui, c’était où, et comment ?
Ben : C’était y’a 6 ans, dans un bar…
Nili : Mais non c’était y’a même pas 5 ans…. (non parce que ça nous rajeunit pas !)
Ben : bon c’était y’a 2 ans
Nili : voilà, c’était hier ! En fait on ne se connait pas !

Ben : Donc c’était dans un bar, une rencontre toute simple, et on a commencé à écrire des chansons  très rapidement tous les 2 en fait.

Nili, tu as avoué n’avoir jamais fait de musique avant de rencontrer Ben, il s’achète où l’elixir pour avoir cette voix ?
Nili : je chantais sous la douche beaucoup, et devant la glace quand j’étais gamine.Ma mère m’a toujours dit que je chantais comme une casserole, jusqu’à ce que je sorte un album…
Moi : ah oui donc les gens comme moi qui chantent comme des casseroles ont encore de l’avenir !!
Nili : il faut rencontrer un Benjamin Cotto, et après tout le monde peut chanter je crois.
Un album en 2010, une victoire de la musique en 2011, un nouvel album prévu en 2012… Et sinon, vous dormez quand ?
Nili et Ben : Pas beaucoup !
Nili : Ben part en vacances là, moi je suis pas très vacances mais vu que Ben part je vais être obligée de partir en fait je crois…
On vient de parler de votre prochain album, alors petite indiscrétion : des noms ? des featurings  ? des collaborations ?
Nili : on a samplé un truc,…
Ben : oui mais Nili faut pas le dire !
Nili : on a rien samplé du tout alors oublie !
Ben : Non non pas de collaboration et on a décidé de bosser avec la même équipe que le 1er album.
Nili : C’est vachement + musical,  + joué, + de moments instrumentaux, y’a que des vraies batteries, on a vraiment mis la batterie en avant en fait. Et puis on en est super fiers aussi !
Nili, tu es née en Israël, a vécu aux USA, ça vous donne pas envie d’aller jouer loin loin loin de la France parfois ?
Ben : envie, oui, tous les groupes ont envie. Après y’a tellement de groupes à l’étranger…c’est une démarche autre, faut que tous le monde suive.
Nili : mais si ça arrive, c’est chouette, on va le tenter et on va le sortir !
Un morceau du matin ?
Nili : l’album dePortugal The Man, ça défonce ça fait un peu “1er album de MGMT en raté”, mais c’est hyper cool, ça met de bonne humeur !
Et du soir ?
Nili : MMmmm, pas pour danser, mais pour l’été, pour être un peu genre “joyeux”, y’a un petit groupe de Bordeaux qui s’appelle Petit Fantôme, et qui vient de sortir un album, c’est trop cool !
On a eu l’occasion de vous voir à Rock en Seine l’été dernier devant beaucoup beaucoup de monde (j’ai pas tout compté désolée…)  Mais vous préférez quoi dans le fond ? Les grandes scènes à la Bercy, ou l’intimisme de la Maroquinerie ?
Ben : Les 2 sont très bien, c’est juste qu’on aime bien alterner. Faire que des petites scènes, au bout d’un moment t’as envie de faire des grandes choses, puis quand tu fais que des festivals, t’es très content de retourner en salle… puis t’as pas le même son surtout…
Nili : c’est quand même ouf de se retrouver devant 20 000 personnes …c’est une sensation qui est dingue, c’est vachement agréable en fait !
Si vous deviez chacun vous avouer une chose que vous n’avez jamais osée vous dire ?
Nili : Ca va être compliqué, parce que je crois qu’on s’est tout dit non ?
Ben : Oui on se connait assez bien en fait !
Le mot de la fin ?
Nili : Ta gueule ?
Moi : Alors déjà ça fait deux, mais ça m’apprendra à mieux choisir mes colliers le matin !
Pour les vraies photos et + d’infos, ça se passe demain sur Elle.fr et dans le magazine ELLE. En attendant, le making off en vidéo ! (titre : My Best)

Puis comme on aime quand même drôlement les chaussures ici,voici les compensées portées lors du shooting par Nili (en vente chez Zalando )

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.