Front de libération des doigts de pieds et tongs à gagner

Parfois je comprends pas. La vie continue, même quand je suis pas là... Genre je pars m'exhiler à Calvi et il se passe quand même des trucs à Paris.

Parfois je comprends pas.
La vie continue, même quand je suis pas là…
Genre je pars m’exhiler à Calvi et il se passe quand même des trucs à Paris.

Comme par exemple, cette soirée au Citadium, où y’avait du mojito, des graffeurs à gogo, et des Havaianas. Si c’est pas la classe…
havaianas2 havaianas1

Je leur avais pourtant dit que j’étais pas là, et qu’il ne pourrait rien faire sans une afficionados comme moi…
Bah quoi?
havaianas3
Alors peut-être ont-ils eu pitié de moi, ou pas, mais la bonne nouvelle, c’est que y’a de la tonguasse à gagner à la pelle!

havaianas5

(Pour info, le 37/38  correspond à du 38/39, et le 39/40 à du 40/41. Oui, les brésiliens sont pas super malins…)

Je vous laisse jusqu’à Mardi 28 Juillet à Midi pour laisser un petit commentaire, en attendant je vais aller étrenner mes 8 paires au bord de la mer.

Et oui, encore, mais sois pas jaloux, je vais juste à Quimper…

45 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.