Je me suis tapée M. Pokora, et j’ai aimé ça

Promis, dans quelques temps, j’arrêterai de te saouler avec mon déménagement.
Mais avant de trouver une nouvelle façon de te saouler, laisse moi donc te présenter ce que j’ai retrouvé.
Au fond d’un placard, dans le noir, se trouvait quelquechose de bien fendart.

Non, je ne suis pas fétichiste des affiches, quand même.
Quoique, celle-là, j’aurais du mal à la mettre à la benne.

C’était il y a quelques années, à l’époque où j’avais un front je n’avais pas de frange.
La voir en plus grand te démange ?

Comme quoi, t’es pas obligée d’avoir un blog pour te taper l’affiche.
J’étais déjà célèbre en 2003, alors je m’en fiche !

18 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.