Trop de grigri, tue le grigri?

Tous les étés c’est pareil, j’ai des envies de grigri.
Un nouveau bracelet tous les ans, c’est pas non plus dément…
Sauf qu’au bout de quelques années, c’est plus un poignet que j’ai…

grigri-bracelet

De gauche à droite :
Bracelet liberty fait-main (mais pas de la mienne!),
Bracelet Gas, from Saint-Tropez,
Bracelet peace & love from Calvi,
Bracelet Van Rycke from Neuilly (oui, Neuilly, c’est pas super sexy, mais l’est-il pas joli?)

Maintenant, même mes amis se mettent à m’en offrir, à ce rythme là,  c’est un showroom-du-poignet que je vais pouvoir ouvrir!

Alors? Qui qui n’a pas encore son grigri?

Sinon, le temple du bracelet grigri à Paris, c’est ici :
Fleux, 39 rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, 75004 Paris

14 Comments

Répondre à Anne Claire Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.